close

Cela faisait un petit moment que je voulais m’aventurer en Afrique du Sud. J’avais bien sûr déjà entendu parler des Safaris, des fameuses vagues de Cape Town, mais je ne m’attendais pas du tout à rencontrer aussi de la jungle, de la haute montagne, des côtes sauvages, des baleines par centaines … ! La nature authentique et préservée de l’Afrique du Sud, son incroyable diversité, sa faune et flore abondante, ont fait qu’elle reste aujourd’hui un véritable coup de cœur pour moi. S’aventurer en Afrique du Sud, c’est aussi découvrir chaque jour des paysages totalement différents : ce pays fera la joie de tout amateur de road-trip 😉

Mon périple de 3 semaines a commencé à Durban et s’est fini à Cape Town. Comme pour la Namibie, je suis passée par la petite agence tenue par la jeune Natasha : elle a encore fait des miracles ! Petit prix, circuit très bien organisé, c’était encore une fois parfait ! Comme quoi « agence » ne veut pas forcément dire « payer plus cher » !

Allez c’est parti pour le RoadBook !

Le Royal Natal National Park

Le Royal Natal National Park était la partie du trip que j’ai préféré ! Situé à seulement 3h de route de Durban, vous n’avez aucune excuse pour le rater !  Ici, c’est le paradis du randonneur : on trouve plein de cartes avec les différents itinéraires à l’entrée du parc et il y en a pour tous les goûts : cascade, canyon, et le fameux « Sentinel peak » qui culmine à plus de 3000m ! Le Drakensberg, dit « la montagne du dragon » porte bien son nom : apprêtez vous à en prendre plein les yeux !

C’est aussi super bien organisé : à chaque début de randonnées, un garde note l’heure de départ, la couleur de nos vêtements, nos coordonnées et la plaque de notre voiture ! Plutôt rassurant comme système ! 

La vie animale y est également présente à profusion : impalas, capucins, springboks…  Je me suis d’ailleurs fait une grosse frayeur en me retrouvant nez à nez avec un babouin alors que j’étais partie courir seule ! Autant vous dire que j’ai vite fait demi-tour !

Niveau randonnées, ne ratez pas le « Sentinel Peaks », et aussi le fameux « Amphithéâtre » où vous pourrez apercevoir la « Tugela waterfall », deuxième plus haute cascade au monde ! Je n’avais prévu que 2 jours sur place, et c’était loin d’être assez ! Enfin, prenez beaucoup d’eau avec vous car l’air est incroyablement sec ! On a vite tendance à oublier qu’on est à plus de 2000m.

 

Nager avec les requins

Suite à ma rencontre imprévue avec un Grand Blanc en Australie en janvier dernier, j’avais vraiment beaucoup de mal à prendre du plaisir en pleine eau. J’ai un peu tendance à paniquer à la moindre tâche sombre.
Je voulais vraiment me débarrasser de cette peur qui m’empêche de profiter de l’océan : j’ai décidé d’aller à la rencontre des requins… en snorkeling ! 

Ca se passe à 1h au Sud du Durban, et c’est vraiment quelque chose d’unique : pas de cage ici ! John, le gérant, est vraiment un passionné de requins. Il m’a rassuré, accompagné, et j’ai vécu une expérience incroyable ! Les requins me frôlaient, passaient entre mes jambes, ils faisaient jusqu’à 3m de long !

Tout mouvement brusque est interdit, il faut rester immobile, bien collé à ses voisins, et contempler « jaws ».
Pour lui rendre visite, c’est par ici : http://www.sharkcagedivingkzn.com

Et si vous vous demandez à quoi ça ressemble, allez voir ma video !

Niveau hébergement, je vous conseille vraiment de vous rendre au Rocky Bay Resort : vous serez dans un petit bungalow au calme, à 200m de l’excursion requin, comme celle ci est très matinale (7h). Le Rocky Bay Resort propose également des circuits de Trail et VTT, idéal pour se dégourdir les jambes le long de l’océan ! Et ouvrez les yeux, il y a des mangoustes super mignonnes qui jouent partout dans le camping !

 

Oribi Georges

Oribi georges est une étape incontournable. Canyon immense, pont suspendu, saut à l’élastique, randonnées grandioses : il y en a pour tous les goûts ! Ne ratez pas le Leopard rock pour faire la même photo que moi, et profitez en pour vous arrêtez dans ce superbe café surplombant tout le canyon.

Port St Johns

J’ai adoré la route jusqu’à Port St Johns. J’aime explorer et j’ai rapidement quitté la route bitumée pour me retrouver sur des chemins en terre battue, passant au milieu de petits villages typiques de la région de la Côte Sauvage. Cette étape au parfum d’aventure était vraiment agréable.

Port St Johns est une petite bourgade au milieu de la jungle. Ne ratez pas la vue depuis la piste d’aéroport, c’est d’ailleurs très drôle de rouler dessus en voiture ! Vous trouverez toutes les informations pour y aller au Amapondo Backpackers !

C’est vrai, on me voit rarement dans des backpackers ! Mamie aime son confort ! Plus sérieusement je préfère généralement les endroits isolés et calmes ! J’ai eu une très belle surprise à Amapondo Backpackers : j’ai eu le droit à un petit bungalow en bois perché sur une colline, surplombant la mer.. Dormir en étant bercé par le bruit des vagues, en mode backpack, c’est possible !

Coffe Bay

Partez de bon matin car il vous faudra 5h de route pour rejoindre Coffee Bay ! Aucune plantation de café ici. En 1863, un bateau portugais transportant des grains de café a fait naufrage, et sa cargaison s’est retrouvée dans la baie. Voilà ce qui donne son nom à Coffee Bay !

Ici, toutes les maisons sont peintes de couleurs vives pour éloigner les esprits malveillants. J’ai d’ailleurs eu la chance de dormir dans une petite hutte typique au Coffee Shack Backpacker. C’est un endroit que je vous conseille vraiment si vous êtes amateurs de surf ! Matériel de loc, leçons, il y en a pour tous les goûts et c’est très convivial ! Vous pouvez également en profiter pour faire un peu de Kitesurf dans les vagues !

Coffee Shack Backpacker fait aussi plein de choses pour la région : construction d’écoles, prévention contre le sida, qui touche 25% de la population ici ! Bref ! De belles personnes qui font de belles choses, et qui donnent envie de se bouger pour changer le monde !

Profitez de cette étape pour faire la charmante promenade du « Hole in the wall ».

 

 

Chinsta

Chinsta, à 5h de route, est une étape agréable : balade sur la plage immense, excursion kayak, il y a de quoi vous occuper !

Addo Elephant National Park

L’Afrique du Sud, c’est aussi les safaris ! Vous avez deux façons de les faire. Soit vous prenez un guide, idéalement dans une réserve privée, qui vous conduit, vous donne pleins d’infos sur les animaux, et vous aide à trouver les plus rares.
Soit vous conduisez votre propre voiture dans un parc national. C’est ce que vous pouvez faire au Addo Elephant National Park. Forcément on apprend moins de choses mais c’est quand même super excitant de se retrouver face à un éléphant facétieux. J’ai du faire quelques fois des marches arrière en toute urgence ! Cette réserve naturelle vous permettra d’observer facilement quelqu’uns des fameux BIG FIVE. Certes ça ne vaut pas le Kruger, mais ça reste un très beau parc.

Tsitsikamma National Park

Le Tsitsikamma National Park est un lieu reposant : les différents sentiers le long de l’océan vous permettront de vous dégourdir les jambes.

J’ai vraiment un conseil IMPORTANT à vous donner : prenez ABSOLUMENT un appartement donnant sur l’Ocean ! Ce parc est assez impressionnant du fait qu’il y a en permanence, et là, je dis bien « en permanence », des dauphins et des baleines qui jouent dans les vagues. J’ai adoré les observer depuis mon balcon, c’était la première fois que j’en voyais autant, et de si près !

 

Buffelsdrift Game Reserve

A 4h de route, la Buffelsdrift Game Reserve est une réserve privée qui vous permettra de voir notamment des Suricates de près. Profiter de cette pause dans ce lodge luxueux pour faire différents Safaris, et profiter du paysage !

Je vous conseille tout de même de faire quelques activités sur le trajet pour vous y rendre :
– Faire le plus haut saut à l’élastique du monde à Bloukrans
– Marcher sur le sentier littoral de la « Plettenberg Bay’s Robberg nature reserve » (environ 10km à pieds) : parfait pour observer otaries, dauphins et baleines !
– Visiter une ferme d’autruches

 

Witsand

Pour aller à Witsand, vous allez traverser des champs d’autruches ! N’hésitez pas à vous arrêter, la plupart du temps celles-ci sont curieuses et viendront à vous !

Witsand est un petit village calme et hors du temps. C’est également un super spot de flat pour le Kitesurf, chose assez rare en Afrique du Sud ! Par contre, il faut savoir fait abstraction des requins : c’est ici qu’ils ont pêché le plus gros requin bouledogue au monde, et les pêcheurs avouent en voir passer tous les jours ! D’après eux, il n’y a jamais eu d’attaque car les eaux sont très poissonneuses : mais sachez quand même que vous kitez juste au dessus !

Je suis tombée sur un super bon plan logement, j’ai carrément une maison qui a vue sur le spot de Kite, sur les dunes, et l’océan. Je suis passée par BARRY’s Holiday Accommodation : les gérants sont aussi des voyageurs, qui ont parcouru le monde à une époque où ça devait ne pas être aussi facile ! Un endroit à noter dans vos favoris  Si vous avez un petit budget, ils proposent également des chambres avec cuisine commune pour rien du tout.

Cape Town

Niveau Randonnée : Un grand classique à faire absolument lors de votre passage à Cape Town : monter à Lion HEAD ! Je préfère cette balade à la fameuse Table Mountain ! Si vous le pouvez, essayer d’y aller pour le sunset : explosion de rétine garantie !

Ne ratez pas non plus les balades sur la péninsule du cap à Cape Point National Park.

Côté Kitesurf : Attendez vous à du vent fort et parfois rafaleux, n’oubliez pas votre 5 😉

Si vous êtes à Blouberg même : le vent commence toujours à rentrer en fin de matiné vers Dolphin beach. L’orientation qui marche le mieux est le Sud-Est. N’hésitez pas d’ailleurs à faire un downwind entre Dolphin beach et Doodle. Allez aussi à Big Bay pour vous entrainez dans les vagues du fameux RedBull King Of The Air !
Pensez aussi à aller à Melkbosstrand pour tester un spot un peu différent.

Si vous aimez les endroits plus sauvages, n’hésitez pas à passer un ou deux jours à Misty Cliff ou Scarborough. C’est vraiment un spot d’une beauté rare : l’eau y est transparente et les vagues sont généralement 2m plus hautes que les forecasts ! Attention ça peut vite devenir méchant ! Si le vent est trop Sud, ce spot fonctionnera mal.

 

J’ai également été une fois à Langebaan mais je n’ai pas aimé : beaucoup trop de monde à mon goût, et un courant un peu bizarre !

Il y a également un spot caché dans les montagnes, BrandVleiDam, qui est très photogénique. Et qui contentera les allergiques aux requins 😉

Et  voilà, j’arrive à la fin de ce looooong article ! J’ai essayé de simplifier au maximum : si vous avez des questions, je réponds toujours dans la journée sur ma page Facebook.

A bientôt?
Isa

Voir Plus
Something is wrong. Response takes too long or there is JS error. Press Ctrl+Shift+J or Cmd+Shift+J on a Mac.

Tags : addo elephantafrique du sudcape towncourirdrankensbergdurbankitesurfrandonnéeroad tripsouth africatrailtsitsikammawitsand
Isa

The author Isa

Leave a Response