close
Techno

Voyager avec un drone

Voyager avec un drone est toujours un peu stressant, mais au final ce n’est pas si compliqué…

Soute ou Cabine?

Les drones, comme beaucoup de nos appareils électroniques, sont alimentés par des batteries LiPo. Ces batteries sont strictement interdites en soute. Quoi que vous puissiez lire, il est strictement interdit de les transporter en soute.

lipo_avion_2
Cette décision fait suite à l’incendie d’un DC-8 en 2006 à Philadelphia..
L’avion-cargo de la firme UPS s’était posé en catastrophe avec un compartiment en feu.

Vu la tête de mon bagage soute quand je le récupère, je préfère prendre mon drone en cabine. J’utilise donc le sac hardshell officiel de DJI, celui qui coute un bras (230euro).
J’ai essayé d’acheter un truc chinois pas cher, mais il n’a pas tenu bien longtemps. Du coup j’ai mis les moyens !


Le faire voler partout dans le monde

Un conseil, bien se renseigner avant, c’est different pour chaque pays ! Par exemple, aux Etats Unis, faire voler un drone dans un parc national est strictement interdit. A Abu Dhabi c’est interdit de venir avec un drone, de même qu’au Maroc. On vous le confisquera à la douane.
En Australie on ne doit pas voler au dessus de 120m d’altitude contrairement à 150m en France etc… il y-a des tonnes de différences ! Donc prenez le temps de vous renseignez pour être sûr de toujours voler en toute sécurité et ne pas vous retrouver avec un drone confisqué ou prendre une amende à cause d’un vol illégal.

Piloter un drone en voyage

Sur place, il faut bien penser à re-calibrer son compass  (pour dji) car on voyage souvent à plusieurs milliers de kilomètres de chez soi et c’est important qu’il se refixe par rapport à où on est.
Généralement dès que vous parcourez plus de 80km je vous conseil de le calibrer.

Himba Namibie

 

Ce qu’il faut penser à emporter

Voilà une sorte de checklist à vérifier pour ne manquer de rien sur place, rien de pire que crasher son drone et casser une hélice et ne pas en avoir de rechange !

  • Le drone avec sa radiocommande
  • Des hélices de rechange (je pars toujours avec 2 paires d’hélices de rechange).
  • Un filtre ND (perso j’ai un ND8)
  • Le chargeur de batterie du drone et un adaptateur de prise
  • La tablette et cable
  • Un lecteur de carte sd si vous rencontrez un problème et devez refaire une calibration dans le logiciel du drone
  • Un frigo pour la cold IMU calibration (lol)

Voila, n’hésitez pas si vous avez des questions ! Pour ma part je voyage aujourd’hui avec un Phantom 4.

Tags : dronevideovoyage
Isa

The author Isa

Leave a Response