close
Destinations MondeKitesurf

Kitesurf en République Dominicaine !

Kitesurf en République Dominicaine !

Ce que je retiendrai de la République Dominicaine ?

Il y a énormément de choses à faire, de spots de Kitesurf à explorer, d’activités à découvrir.

La République Dominicaine donne vraiment envie de prendre la route pour aller découvrir un nouveau spot de kitesurf, marcher jusqu’à une belle cascade, randonner en paddle dans une mangrove. Cependant, dans ce pays, on y circule souvent mal, les aller-retours prennent vite du temps.

Finalement, la meilleure manière de découvrir la République Dominicaine reste de faire un trip en itinérance, une boucle, afin d’en voir un maximum !

Voici mon itinéraire en République Dominicaine pour voir un maximum de choses !

Quel aéroport choisir pour faire trip Kitesurf en République Dominicaine ?

Il y a plusieurs aéroports internationaux en République Dominicaine : Punta Cana, Santo Domingo, Santiago…

Je suis arrivée à Santo Domingo, il y a d’ailleurs des vols dès 300 euros avec la compagnie TUI depuis la Belgique. Si vous arrivez à Punta Cana, vous serez vraiment loin des spots de Kitesurf.
Santiago 
est aussi une bonne solution pour un trip kitesurf.

Kitesurf republique Dominicaine-1

Quelle aile de Kitesurf choisir pour un kite trip en République Dominicaine ?

Retenez une chose : plus vous allez à l’Ouest, plus le vent sera fort !

Ainsi :
– À Las Terrenas, je naviguais la plupart du temps en 11m.
– À Cabarete, je devais sortir la 9m
– À Buen Hombre, il me fallait la 7m voir la 5m.

Et comme une carte vaut mieux qu’un long discours, je vous laisse découvrir mes talents avec Photoshop 🙂
Voici la carte des différents spots de Kitesurf en République Dominicaine : Chaque étoile correspond à un spot de Kitesurf. La force du vent correspond à une généralité que j’ai pu observer, mais je ne suis pas infaillible.
Vous comprenez mieux l’interêt de faire un road trip ?

republique dominicaine kitesurf

Quand partir pour faire un trip kitesurf en République Dominicaine ?

La saison du vent commence en Mai et fini en Septembre. Mais vous pouvez tout de même choper du vent toute l’année !
Le mois de Juin est idéal, car il y a peu de pratiquants sur les spots de Kite, et les statistiques de vent sont proches du 100%.

Evitez les mois d’Octobre et Novembre : c’est la saison des pluies.

Enfin en République Dominicaine, le vent se lève habituellement en début d’après-midi.
Cela laisse la matiné pour explorer : équitation, paddle, randonnées : vous verrez qu’il y a de quoi faire !stand up paddle republique dominicaine-1

Mon itinéraire pour un road  trip en République Dominicaine

Voici ma suggestion de kite trip en République Dominicaine pour ne rien rater.

Première étape : Las Terrenas

Situé à 2h30 de route de l’aéroport international de Saint Domingue, Las Terrenas est un charmant petit village, avec un magnifique spot de kite turquoise, relativement flat, et adapté aux débutants.

Las Terrenas a été mon spot favori en République Dominicaine : hyper photogénique, vous allez adorer ses paysages de carte postale. Prévoyez d’y passer quelques jours !

Las Terrenas : Un spot de Kitesurf flat et adapté aux débutants

Avec un vent doux, Las Terrenas est un spot parfait pour progresser. D’ailleurs, Bruno Legaignoux, l’inventeur du Kitesurf, habite ici. Il doit bien y avoir une raison 🙂

Le spot de kite est situé à Portillo Beach, dans un lagon protégé par la barrière de corail. J’ai pu y rencontrer l’école Kiteworld, et j’ai pu apprécier la qualité du coaching donné par le moniteur PoPo. Passez-lui le bonjour de ma part !

Quoi faire aux alentours de Las Terrenas ?

Ici, le vent se lève vers 13h : profitez de la matinée pour faire d’autres activités aux alentours de Las Terrenas.

Randonnée à la cascade Limón

Il faut absolument aller à la cascade Limón de bon matin pour profiter du calme.
Ce lieu est hyper touristique et des bus entiers y déversent leur flot de vacanciers écrevisses. Heureusement le touriste en République Dominicaine est généralement un lève tard, Batchata oblige.
Pas besoin de se lever aux aurores pour avoir la cascade rien que pour vous, mais éviter de vous y rendre après 9h !

Faire de l’équitation à Rancho Playa

C’est vrai que j’avais dit « plus jamais ».
J’avais eu une expérience tellement traumatisante au Brésil que je ne pensai pas remonter un jour à cheval.
Mais j’aime le dépassement, le challenge, et surtout, le progrès. J’aime me dire que je deviens une meilleure version de moi-même chaque jour.
À Rancho Playa, les chevaux sont bien traités, sortent souvent, sont en bonne santé.  On m’a donné « Paloma », en français “Colombe”, et elle portait très bien son nom : un brave animal doux et paisible, parfait pour la débutante terrifiée que j’étais.

J’ai vraiment adoré cette excursion : on s’est promené sur la plage, en forêt, et comme j’étais à l’aise, j’ai demandé à faire mes premiers petits galops ! Deux heures de pur bonheur !

equitation las terrenas cheval

D’autres activités à faire à Las Terrenas.

Vous pouvez également louer des Paddle auprès de Kiteworldou faire de la plongée sous-marine à Las Terrenas.

Prévoyez aussi une demi-journée pour vous rendre au Parc National Los Haitises. Surnommée “La petite baie d’Halong des Caraïbes”, Los Haitises National Park est une zone protégée, une réserve forestière subtropicale dotée d’un environnement unique, accessible seulement en bateau.

 

Où dormir à Las Terrenas ?

J’ai choisi de dormir à l’Afreeka Beach Hostel.

Dans cet hostel, des bungalows, mais aussi une très bonne solution pour les backpackers en herbe : des lits à 10USD dans des dortoirs tout mignons de 5 personnes.

Cependant, il vous faudra une voiture pour vous rendre au spot de kite.

> Disponibilités et réservations : Afreeka Beach Hostel 

Si vous voulez être directement sur le spot, il n’y a pas beaucoup de choix. Vous avez le Grand Bahia Principe El Portillo. Cet hôtel est un all inclusive.

> Disponibilités et réservations : Grand Bahia Principe El Portillo 

Seconde étape : Cabarete, spot de kite de réputation mondiale

Il faut compter environ 3h de route pour aller de Las Terrenas à Cabarete. Sur la route, ne ratez pas la Laguna Dudu, et la Laguna Gri-Gri ! Eh oui, il a aussi des Cénotes en République Dominicaine !

Cabarete

Cabarete : Un spot de Kitesurf de réputation mondiale

Vous avez sûrement déjà entendu parler de Cabarete. Kite beach, Bozo Beach : ici les spots de kitesurf ne manquent pas, et il y a vite du monde ! Cabarete n’est pas un spot flat : attendez-vous à des petites vagues. Ici, le vent est environ 5 noeuds plus fort qu’à Las Terrenas.  À partir de 11h, le vent monte petit à petit. 

J’étais contente de découvrir ce spot de kite de réputation mondiale, mais je n’ai pas eu de coup de cœur pour le spot en lui-même : pas vraiment flat, trop de monde… Mais je pense que c’est quand même quelque chose à voir si vous passez en République Dominicaine.

La Boca de Yasica : le spot photogénique.

Faire du kitesurf dans une rivière ?
Le spot de « La Boca » à Cabarete est une belle petite embouchure, super flat, mais un peu foireuse quand même !
Ici, pas de crocodiles, mais vous aurez vite fait de finir empalé sur une branche furtivement dissimulée par l’eau boueuse, d’une qualité parfois douteuse.
Et si votre aile tombe à l’eau, n’en parlons pas !
Vous ne pourrez qu’assister à sa douce agonie, embrochée de toute part par des roseaux récalcitrants, tel l’assassinat de Jon Snow par la Night Watch.
Bref, je n’étais pas trop emballée par cette douce perspective, alors je me suis limitée à faire « des basics » sur ce spot hyper photogénique !

Quoi faire aux alentours de Cabarete ?

Vous pouvez faire du canyoning à 40 minutes de Cabarete. Je n’ai pas eu l’occasion de tester cette activité, mais j’en ai entendu beaucoup de bien !

Vous pouvez également faire des excursions en VTT à l’intérieur du parc national de El Choco.

Troisième étape : Buen Hombre, le kite spot du bout du monde !

Il faut compter 4h de route entre Cabarete et Buen Hombre.

Le Kite spot de Buen Hombre et le projet de Riin.

Buen Hombre est vraiment au bout du monde ! Mais genre au bout du bout.

Riin est tombée amoureuse de cet endroit hors du temps et a eu l’audace de monter un kite camp. Dans ce petit village de pêcheurs, pas d’eau courante, pas d’électricité : Riin est vraiment partie de zéro pour créer un adorable petit kite camp. J’admire le courage de cette femme, comme quoi la ténacité paye toujours.

Buen Hombre est un Kite Camp : un hôtel où tous les clients sont des riders, une destination parfaite pour les voyageurs solos. C’est donc un endroit parfait pour ceux qui aiment l’authenticité, la simplicité et surtout la convivialité. La capacité du kite camp est de 20 personnes max, tout le monde mange à la même table, les soirées se passent à danser autour du feu, et les nuits sont bercées par le bruit des vagues.

Le confort est assez rudimentaire, on dort dans des petites cabanes en bois sans toilette, et le prix peut paraitre élevé : gardez en tête que cela coûte très cher de ravitailler l’hôtel en eau. Le bout du monde a un prix !

À Buen Hombre, le vent se lève en début d’après-midi, la matinée est donc réservée au farniente, snorkeling et balades en kayak. Le vent va monter au fur et mesure de la journée, pour atteindre les 35 nœuds en fin de journée. En gros, le vent est environ 7 nœuds  plus fort qu’à Cabarete.
Le spot de kite est relativement flat, les conditions pour débuter sont parfaites avec de l’eau jusqu’à la taille à marée haute.

Attention : à marée basse, vous ne pouvez pas naviguer.

> Disponibilités et réservations : Buen Hombre 

Le Downwind des 7 iles : l’aventure en kitesurf !

Los Roques ? Non, nous sommes bien en République Dominicaine, mais cela y ressemble !
Riin propose une sortie unique, à 30km à peine de la frontière Haïtienne. Un downwind au milieu de 7 îles incroyablement belles. Une excursion à faire absolument si vous allez en République Dominicaine !

Beaucoup d’autres downwinds sont proposées par Kite Buen Hombre, encore une bonne raison de leur rendre visite !

Quatrième étape et plus : mon itinéraire pour la suite

Je n’ai pas eu l’occasion de tout explorer, mais voici, avec du recul, l’itinéraire que j’aurai dû faire :

Après Buen Hombre, j’aurai tendance à prendre la route vers la Cordillère centrale, pour dormir à Jarabacoa, une petite ville d’altitude.

Ensuite, j’irai plein Sud vers Barahona : sur la route, je visiterai les Dunes de Bani et les mines de Sel de Las Salinas. Sur la fin du trajet, je profiterai des rizières et plantations de cacao, banane et café.

Le lendemain, je partirai visiter la fameuse Bahia de Las Aguilas, en bateau.

Ensuite, j’irai à la fameuse Laguna de Oviedo : un spot de kitesurf, mais aussi un immense lagon d’eau douce réputé pour ses flamands rose.

Je reprendrai ensuite la route vers le Sud-Est, en ne manquant pas le spot de Las Salinas.

Prendre un drone en République Dominicaine

Aucun soucis pour apporter et faire voler votre drone en République Dominicaine. Pensez à toujours mettre les batteries en cabine pour le vol. Me concernant, je prends aussi le drone en cabine, sauf si la compagnie aérienne l’interdit.

drdrone republique dominicaine

Vous avez aimé cet article sur les spots de Kitesurf en République Dominicaine ?

Si vous avez des questions, je réponds toujours dans la journée sur ma page Facebook. Retrouvez d’autres photos et venez aussi me faire un petit coucou sur Instagram 🙂

Encore merci à copine Geraldine qui m’a accompagné sur cette chouette aventure.

A bientôt ?

Isa

Tags : kitesurfrépublique dominicaine
Isa

À propos de l'auteur Isa

Ingénieur informatique, j’ai décidé il y a deux ans de changer de vie. J’ai plaqué mon métier et j’ai commencé alors à parcourir le monde, devenant peu à peu photographe, vidéaste, puis blogueuse !

Viens papoter !