close
Destinations

RoadTrip et randonnées en Patagonie

RoadTrip et randonnées en Patagonie

Ah la Patagonie… une destination parfaite pour les amateurs de roadtrip et de randonnée ! J’en ai pris plein les yeux, j’ai vu des paysages d’une beauté rare, cette destination m’a vraiment marqué par sa beauté.
Voici les étapes à ne surtout par rater : c’est parti pour le roadbook !

Le glacier Perito Moreno : une merveille à ne pas rater !

Hop ! Après un vol pour El Calafate, direction l’agence de location de voiture. La Patagonie se visite très bien en bus, mais j’aime la liberté d’avoir sa propre voiture : c’est quand même sympa de pouvoir s’arrêter quand on croise un troupeau d’autruches ou de guanacos. C’est pour moi une super destination à faire en RoadTrip !

Il est d’ailleurs super important de réserver en avance sa voiture : il n’y en avait pas assez pour tout le monde et certains touristes étaient désespérés !

Je récupère mon bolide et me voilà en route pour parcourir les 80km qui me sépare du très célèbre glacier Perito Moreno. Le spectacle est vraiment à la hauteur de sa réputation, je vous laisse juger par vous même 🙂
Je vous conseille vraiment d’y aller tôt car il peut vite y avoir du monde. C’est assez sympa d’y aller avec le pique-nique afin d’y passer quelques heures afin de voir des parties du glacier s’effondrer.

Si vous cherchez un hébergement sympa, je vous conseille vraiment l’Hosteria El Galpon Del Glaciar : on est direct dans l’ambiance ! Vous y trouverez les moutons les plus majestueux au monde ! Je vous jure, ils sont incroyables !

> Disponibilités et réservations : Hosteria El Galpon Del Glaciar

 

Second stop, El Chalten !

Maintenant, direction El Chalten, 300km de route ! Je me rappelle avoir mis un temps fou à parcourir cette portion : elle était tellement belle que l’on s’arrêtait toutes les 5min pour sortir l’appareil photo. Apprêtez vous d’ailleurs à croiser de la vie animale à foison : moutons super duveteux, guanacos, lapins, autruches… Rapidement, on aperçoit légendaire Fitz Roy (3441 m) en toile de fond. Cette partie de ce roadtrip en Patagonie est une des plus belle, prenez le temps de la savourer !

Je me rappelle être arrivée à El Chalten sous une chaleur étouffante : tout le monde était en short/tongs. Gros moment de doutes concernant le choix de mes tenues pour ce trip : j’avais plutôt misé sur des affaires chaudes, pas l’ombre d’une tong dans ma valise ! Mais finalement, le lendemain, il neigeait.. et je n’ai plus jamais revu le soleil à El Chalten !

J’ai pu faire 3 jours de randonnées autour de El Chalten vraiment très sympa autour de cette ville, voici un très rapide topo :

Balade vers le lac Torre (670 m), dans un cadre sauvage au pied de l’impressionnant Cerro Torre. 5 à 6h de marche, 400 m de dénivelée.
Randonnée vers le camp de base du Fitz Roy et le lac de Los Tres (1170 m), au pied des glaciers d’où émergent les immenses aiguilles de granit. 6 à 7h de marche, 800 m de dénivelée.
Ascension du Pliegue Timbado (1550 m), magnifique belvédère sur les massifs du Cerro Torre et du Fitz Roy. 6 à 7h de marche, 1100 m de dénivelée.

el chalten patagonie

Troisième étape : en route pour le Chili !

Deuxième objectif de ce voyage, le fameux parc des Torres Del Paine, connu en Patagonie pour ses randonnées incroyables ! Ce parc, lui, se trouve au Chili ! Direction Puerto Natales pour cela, avec du coup un passage de la frontière Argentine/Chili. Celui-ci se fera rapidement et sans encombres : on est toujours un peu stressé dans ces moments là quand on transporte un drone !

J’avais prévu un jour de transit au cas où il y aurait un imprévu. J’en ai donc profité pour faire une petite  balade à cheval depuis Puerto Natales. Mon hôtel, le Weskar Lodge, c’est occupé de l’organisation de cette activité.

J’ai aussi pu y laisser mes affaires pendant que je faisais le fameux W-Hike, bien pratique !

> Disponibilités et réservations : Weskar Lodge

 

Le fameux circuit W (W-Hike) du Torres del Paine

Cette randonnée est une grande classique et fait partie des incontournables de la Patagonie. Attendez vous à y voir des touristes, beaucoup de touristes. Les refuges sont souvent complets, les spots de camping aussi d’ailleurs : il faut absolument tout réserver en avance. Si vous le pouvez, allez-y en basse saison, même si la météo est un peu plus incertaine.

Ce trip en Patagonie arrivait très peu de temps après ma rupture des ligaments croisés. Je n’avais jamais vraiment remarché depuis, donc j’ai mis toutes les chances de mon côté. J’ai opté pour l’option confort sur ce parcours : j’ai toujours dormi dans des refuges, qui étaient d’ailleurs souvent hors de prix (150euros la nuit en dortoirs !)

Voici rapidement les étapes de cette randonnée sur 4 jours  :

J1 : Aller-retour jusqu’au Mirador Las Torres, puis retour au Refuge Las Torres.

W hike patagonie

J2 : Direction le Campamento Italiano. J’avais fait une petite folie pour ce camp, j’avais carrément réservé une petite cabane privative. Pour le coup c’était vraiment super, confortable et très romantique 😉

J3 : Découverte de la Vallée France, le clou du W, puis direction le refuge de Pudeto.

J4 : En route pour le refuge du glacier. J’en ai profité pour aller voir le glacier Grey de plus près en Kayak ! Quelle expérience incroyable, être aussi proche de ce glacier était à la fois fascinant et terrifiant !

circuit w el chalten patagonie kayak glacier grey

Vous avez encore un peu de temps? Direction la péninsule de Valdés !

Si vous partez pour plus de deux semaines, profitez en pour aller voir la péninsule de Valdés !

Après un vol pour Trelew, direction la péninsule de Valdés, déclarée Patrimoine Naturel de l’UNESCO. Cette péninsule est célèbre pour sa faune marine qui y est abondante :  éléphants de mer, otaries à crinière, manchots, baleines…  Attendez vous à une concentration d’animaux assez incroyable !

Le parc propose également quelques randonnées très sympa. Vous trouverez les cartes des sentiers à l’entrée.

Il y a un hôtel que vous ne devez surtout pas rater, il se trouve dans le parc, tout près de la colonie d’éléphants de mer, ce qui vous permet de les observer comme jamais !

> Disponibilités et réservations : Faro Punta Delgada Hotel De Campo

Et entre nous, l’éléphant de mer, ce n’est pas la bestiole la plus mignonne au monde? (malgré ses 500kg)

Ushuaia… le bout du monde ! A faire?

Ushuaia… rien que le nom fait rêver ! Je me suis donc rendue au bout du monde, un sacré roadtrip ! Mais je n’ai aucune photo de cette ville pour vous ! Il faisait un temps terrible, j’ai du annuler la plupart des excursions que j’avais prévues. Je n’ai pas eu de gros coup de coeur pour Ushuaia : c’est certes très beau, mais les paysages n’ont rien à voir avec ceux des Torres del Paine ou de El Chalten. Peut-être que j’aurai du le placer en début de trip?

Niveau hébergement, je suis restée dans les sympathiques bungalow de l’hotel Terra Incognita.

> Disponibilités et réservations : Terra Incognita

Ma conclusion

Je suis partie en Patagonie début février et tout était extrêmement cher : c’était incroyablement beau, des paysages qui vous donnent des frissons, mais j’avais parfois le sentiment d’être une touriste parmi tant d’autres.
Avec un peu de recul, j’aurai préféré voir des endroits peut être moins beau, mais plus préservés du tourisme de masse.

Alors, vous partez quand?

Voila ! J’espère que cet article vous a plu. Si vous avez des questions, je réponds toujours dans la journée sur ma page Facebook 🙂 Retrouvez d’autres photos et venez aussi me faire un petit coucou sur Instagram 🙂

Et allez jeter un oeil à la vidéo 🙂 (J’ai caché les touristes)

 

Tags : animauxpatagonieroadtriptrailtrek
Isa

The author Isa

Ingénieur informatique, j’ai décidé il y a deux ans de changer de vie. J’ai plaqué mon métier et j’ai commencé alors à parcourir le monde, devenant peu à peu photographe, vidéaste, puis blogueuse !

1 Comment

  1. Nous aussi, nous avons parcouru la Patagonie l’hiver dernier et partageons ton ressenti : les paysages sont à couper le souffle mais l’esprit aventure est parfois difficile à trouver du fait des nombreux touristes.
    Je pense que comme nous avons la chance de pouvoir randonner n’importe où dans les Alpes (nombreux sentiers), cela a un coté un petit peu frustrant de tous suivre le même itinéraire en Patagonie (notamment sur le W). Le sentiment de liberté qu’on peut avoir avec la randonnée en itinérance est moins présent mais heureusement on en prend plein les yeux !
    La Patagonie reste une destination magique 🙂

Leave a Response