close
Destinations Monde

Road trip et randonnées en Tasmanie

Road trip et randonnées en Tasmanie

La Tasmanie, c’est petit, et grand à la fois.
On a envie de tout faire, et pourtant, il va falloir faire des choix. Voici les étapes incontournables pour un road trip de deux semaines en Tasmanie, ainsi que mes randonnées favorites !

Avant de vous lancer dans l’aventure :

Acheter un National Park Passes : à vous les Parc Nationaux de la Tasmanie !

Il est très rentable d’acheter un National Parks Passes : ce pass vous permettra de visiter autant de Parc Nationaux de la Tasmanie que vous souhaiterez pendant 8 semaines, pour la modique somme de 60AUD. La solution parfaite pour votre road trip en Tasmanie !

Je vous évite de faire des savants calculs : il est rentable dès que vous faites plus de deux Parcs Nationaux.

Vous pouvez vous procurer ce pass en ligne, ou parfois directement chez votre loueur de véhicule, ou à l’entrée des Parcs.

Quel véhicule pour un road trip en Tasmanie?

Le bon vieux van aménagé sera juste parfait pour ce road trip en Tasmanie : vous pouvez en louer en ligne dans de nombreuses agences.

Un 4×4 sera un peu superflu, honnêtement, on a juste failli s’embourber juste une fois ! Et avec notre Van, on avait le droit de faire 12km de pistes pour rejoindre un camping.

Vous pouvez aussi opter pour l’option confort et prendre des hôtels ou des AirBnB le long de votre route. Mais ça enlève un peu de charme et on perd ce bon vieux sentiment de liberté que l’on ressent quand on a un van.

Attention cependant : ça peut paraître étonnant mais le camping sauvage est strictement interdit en Australie et l’amende fait mal ! Vous trouverez de nombreux spots de camping gratuits et autorisés sur les applis wikicamp et campermate.

Tasmanie Road trip van

Mon Road Trip en Tasmanie : 2 semaines et 10 choses à voir absolument en Tasmanie !

Jour 1-2 : Les sentiers de Bruny Island

Proche de Hobart, Bruny Island est un endroit idéal pour commencer votre road trip en Tasmanie. Vous venez certainement de subir plus de 30h d’avion et vous n’avez nullement envie de passer encore la journée dans les transports.

Un ferry permet de rejoindre l’île de Bruny Island : il suffit de se rendre directement à l’embarcadère et de prendre un ticket à l’entrée. C’est rapide et efficace.

J’ai passé ma première nuit en Tasmanie au Captain Cook Holiday Park : pour cette première nuit, j’ai préféré prendre un vrai lit pour me reposer pleinement et profiter de mon trip après. C’était une bonne solution : j’ai dormi plus de 12h !

Ce camping est idéalement placé, vous êtes à deux pas des chemins de randonnées du Flutted Cape, ce qui permet d’y être de bon matin, avant les touristes, et aussi de surprendre les fameux Wallabies Blanc ! Il sont choupy tout plein non?
Bref, cette petite randonnée de 6km est vraiment à faire en Tasmanie !

Il y a aussi de nombreuses excursions bateau à faire à Bruny Island. Vous allez longer les falaises et aller à la rencontre des otaries, des dauphins… J’ai vu tous ces touristes entassés dans une embarcation et ça ne m’a pas trop donné envie. Peut-être que je deviens difficile? Il faut compter une bonne centaine d’euros par personne pour ce tour qui prend une demi-journée.

Jour 3-4 : Randonnées au Tasman National Park

La randonnée de Cape Hauy dans le Tasman National Park est juste incroyable, sûrement ma randonnée favorite en Tasmanie : ne ratez sous aucun prétexte cette balade de 9km hyper photogénique. Ici, des colonnes de dolérites de 100m de haut plongent directement dans la mer. Prévoyez 3 tenues dans votre sac car la météo ici change en permanence. Et ne faites pas comme moi, prenez de l’eau ! Il peut faire soudainement très très chaud. Vous devriez croiser pas mal d’échidnés sur votre sentier : mignon n’est ce pas?

Si vous souhaitez faire la même photo que moi au Totem Pole, armez vous de courage. Le sentier pour y accéder se prend depuis le point de vue, et il est assez escarpé.

Profitez en pour camper sur la magnifique plage de sable blanc de Fortescue Bay, et ne faites pas comme moi : passez un petit coup de fil le matin même pour réserver votre emplacement. C’est tellement plus simple !

Profitez en pour visiter la si particulière ville de Port Arthur et sa fameuse prison.

Avant de quitter la péninsule pour la suite de votre road trip en Tasmanie, ne ratez pas Devils Kitchen et la Tasman Arch juste avant le Eaglehawk Neck.

Jour 5-6 : Plages et balades au Freycinet National Park

Informations pratiques : Où dormir au Freycinet National Park?

Vous rêvez d’eau turquoise et de plage de sable blanc? Ne cherchez plus, votre paradis à un nom :  Freycinet National Park. Une étape incontournable de votre road trip en Tasmanie !
Des dauphins de partout, des plages interminables, un cadre paradisiaque. Bon par contre, je préfère vous prévenir, l’eau est à 18 degrés.

Là encore, mieux vaut réserver son camping la veille ou le matin même. J’ai choisi de dormir dans le camping directement dans le Parc National : vous pouvez réserver par téléphone ICI. Vous apprécierez les douches chaudes après une bonne journée de marche, ainsi que l’emplacement de rêve à deux pas de la plage !

Une autre option consiste à dormir sur la splendide plage de Friendly Beaches, mais les places sont très demandées : premier arrivé, premier servi ! Mieux vaut être là de bonne heure. Friendly Beaches est également un beau spot de Kitesurf de vagues.

Freycinet Tasmanie kitesurf

Il y a deux belles randonnées à faire au Freycinet National Park.

Randonnée de Wineglass Bay Lookout et Hazards Beach circuit

Je vous conseille d’attaquer cette randonnée de bonne heure car ce circuit peut être vraiment très touristique. C’est un des classiques à faire absolument en Tasmanie.

Cette belle boucle de 11km vous emmènera d’abord sur un formidable point de vue sur Wineglass Bay. Vous redescendez ensuite sur cette fameuse plage : à vous l’eau translucide et le sable blanc ! Le sentier traverse ensuite la forêt, et débouche sur Promise Bay. Profitez en pour faire une petite pause sur cette plage paradisiaque et tentez d’apercevoir les dauphins : il y en a beaucoup par ici !

Après cette petite randonnée qui prend la mâtiné, j’avais mangé mon sandwich sur la magnifique plage de Honeymoon Bay. De nombreux kangourous vivent ici, et ils sont très curieux. L’occasion parfaite pour faire plus ample connaissance.

Randonnée au Mont Amos : droit dans la pente !

Le mont Amos et ses 454m de haut est un des trois pics du Parc National du Freycinet en Tasmanie. En bas, les panneaux touristiques vont essayer de vous décourager : c’est vrai que ça grimpe raide, mais il n’y a rien d’extrême. Il faut compter une bonne heure pour atteindre le sommet. De la haut, la vue est incroyable sur la baie de Wineglass. 

J’y suis allée de bon matin, mais le soleil, lui, a oublié de se lever ce jour là. Admirez le making-off pour faire cette magnifique photo sur le rocher. A votre tour?

Jour 7 : Dormir bercée par les vagues à la Bay of Fires

Binalong Bay est un spot idyllique pour les amateurs de photo : l’eau y est cristalline et les roches sont d’un rouge orangé flamboyant presque irréel.

Il y a un spot de camping gratuit que j’ai adoré sur cette Bay Of Fires : c’est Swimcart Beach. Vous dormez quasiment sur la plage, et les emplacements sont assez espacé. C’est le camping que j’ai préféré en lors de ce road trip en Tasmanie !

Je suis restée dormir ici en espérant choper des couleurs sublimes au petit matin mais le soleil m’a fait faux bond : je me suis réveillée sous la pluie et le brouillard… Bref, il faudra revenir !

Jour 8 : Columba Falls et Table Cape

Difficile de tout faire en seulement deux semaines de road trip en Tasmanie. Nous décidons de passer un peu plus rapidement sur la partie Nord, qui nous semble moins intéressante, et de profiter de cette journée pour faire la route jusqu’à Stanley. Heureusement, il y a pas mal de choses à voir sur le trajet !

Nous quittons la côte Est et ses plages paradisiaque pour prendre la direction de Launceston. Le changement de paysage est surprenant : nous nous retrouvons dans une sorte de forêt tropicale. La météo est exécrable mais nous tentons quand même deux petites randonnées, pour aller voir Columba Falls et Ralphs Falls, deux chutes d’eau de plus de 90 mètres de haut !

Finalement, on n’aperçoit pas grand chose. Le point de vue sur Ralphs Fall se limite à une purée de pois épaisse. Nous nous retrouvons dans un paysage digne d’un film d’horreur mais ce n’est pas tout ! Rapidement, on se rend compte qu’on a des dizaines de sangsues sur nos chaussures ! Horreur !

Nous reprenons la route vers Table Cape, au nord de la Tasmanie. Peu à peu, le soleil revient : la météo en Tasmanie est vraiment surprenante !

Il y a une toute petite ballade à faire depuis Table Cape, pour aller au phare, le long des champs de tulipes. C’est mignon et bucolique à souhait. Nous arrivons finalement à Stanley en fin de journée.

Jour 9 : Coup de foudre à Stanley

Tout a été littéralement électrique entre Stanley et moi.

J’ai eu un véritable coup de coeur immense pour ce petit village calme de Tasmanie, perdu au bout du monde.

Je grimpais matin et soir sur “The Nut“, vestige volcanique de 140m de haut surplombant toute la baie. De là-haut, le coucher de soleil est juste sublime. Il y a également une petite boucle de randonnée de 3km à faire sur The Nut : juste parfaite pour faire mon petit footing de bon matin, au milieu des lapins et des kangourous. Vous pouvez également monter sur ce petit promontoire en télésiège, mais honnêtement, ça prend à peine dix minutes à pieds !

Tasmanie Stanley

Stanley est également un spot de Kitesurf réputé en Tasmanie.

Pas de chance pour moi, le vent soufflait très Ouest lors de mon passage à Stanley. Impossible d’aller sur les spots principaux.

J’ai voulu improviser une session de Kitesurf sur un spot méconnu orienté Ouest, mais les petits habitants de ce spot hyper photogénique en ont décidé autrement : il y avait des dizaines et des dizaines de raies électriques juste en dessous de moi.

Entre nous ça aurait pu être le coup de foudre, mais j’ai préféré vite rentrer. Il y en avait vraiment partout !

Tasmanie Stanley kitesurf

Jour 10-11 : Randonner dans le Parc National Cradle Mountain

Où dormir pour visiter le Parc National Cradle Mountain?

Pour cette étape, j’ai choisis de dormir à l’entrée même du Parc National Cradle Mountain, juste en face du Visitor Center. Vous allez rapidement voir que les options de logements sont très limitées : soit vous dormez dans des camping gratuits bien à l’extérieur, soit vous prenez un hôtel dans le parc.

Ce camping n’a rien d’extraordinaire est il est plutôt cher pour ce que c’est, mais il a le mérite d’être juste à l’entrée du Parc National, et aussi de proposer des douches chaudes. Croyez moi, vous saurez les apprécier à leur juste valeur après une journée de randonnée dans le froid. Je vous conseille de réserver en ligne la veille votre place au camping Discovery Parks pour plus de tranquillité.

Quelles randonnées faire dans le Parc National Cradle Mountain?

Il y a énormément de randonnées à faire au Cradle Mountain : ce parc est d’ailleurs très réputé en Tasmanie pour cela. C’est un peu la destination randonnée pour les locaux.

Il est interdit de rentrer dans le Parc National Cradle Mountain avec son propre véhicule entre 8h30 et 16h30. Entre ces horaires, une navette gratuite circule, et elle est obligatoire. Elle passe environ toutes les 15min et se prend juste en face du camping, au Visitor Center. Pensez à prendre un ticket gratuit au centre, grâce à votre National Parks Passes.

L’avantage de la navette, c’est que vous n’êtes pas obligé de revenir à votre point de départ lors de vos randonnées.

Premier jour de randonnée au Cradle Mountain : Marion Lookout

Il faisait franchement moche et froid ce premier jour, alors on a préféré se lancer dans une petite balade.

Direction, Rony Creek Carpark (stop n°3 de la navette) : apprêtez voir à rencontrer du Wombat à foison ici. J’étais trop heureuse de rencontrer ENFIN le plus mignon de tous les animaux !

Un mystère tourne autour de cet animal : il fait des cacas carré ! Ne me demandez pas comment je sais cela. Les experts buttent toujours sur la question : comment un anus rond peut produire des crottes carré et pourquoi ?
Cependant, selon une récente étude scientifique, les cacas carrés seraient en fait un formidable outil pour socialiser. Une belle pile de caca carré signifie que l’on est un wombat épanoui. Eh oui !

Nous avons ensuite pris la direction de Marion Lookout : le sentier grimpe dans une forêt, il y a des cascades un peu partout, puis nous longeons le Crater Lake, avant d’attaquer l’ascension jusqu’au point de vue.

Arrivé là-haut, il y avait un vent glaciale : ce qui explique le peu de photos !
Nous sommes vite redescendu par Wombat Pool, puis nous avons repris la navette au Dove Lake. 

Cette petite boucle de 6km est complètement modulable. On aurait pu facilement faire aussi le tour du Dove Lake pour rallonger un peu. Les sentiers sont super bien indiqués : on sent que le lieu peut être très touristique.

La randonnée du Cradle Mountain

Les choses sérieuses commencent ! La température est descendue en dessous de zéro dans le van cette nuit. Je cherche à tâtons mes vêtements gelés et je regrette vraiment de ne pas avoir carrément dormi avec.

Notre stratégie est simple : se lever de bon matin pour attraper la première navette. On sait que ce sommet est très touristique en Tasmanie et on a envie d’être parmi les premiers à grimper Cradle Mountain.

L’ascension de Cradle Mountain est difficile  : il y a des gros blocs à escalader sur toutes la dernière partie. Il vaut mieux avoir le pied sûr ! Mais du haut de ses 1545m, le spectacle est vraiment à la hauteur… et il y a même de la neige !

Il nous faudra finalement un peu plus de 5h de marche pour boucler ces 10,5km.

Jour 13 : Randonnées au Mount Field National Park

Le Road trip en Tasmanie continue ! Pas mal de route sur cette étape.

Je vous conseille de faire un petit arrêt à Queenstown, un charmant ancien village minier, aux allures de films de cowboys : arpentez les ruelles typiques de ce village hors du temps et prenez un café dans la gare. Vous pouvez aussi en profiter pour visiter les mines de cuivre.

Vous pouvez également faire une petite pause au Lake St Clair. Il y a beaucoup de possibilités de randonnées dans ce Parc National.

Enfin, juste avant d’arriver à Maydena, vous trouverez le Mount Field National Park.

Ce parc est divisé en deux parties : une partie basse avec une végétation tropicale, des arbres immenses, et de nombreuses cascades. Une partie haute que je n’ai pas eu le temps de faire, qui propose plutôt des paysages de montagne.

Pour dormir, vous trouverez un charmant camping avec douche juste à côté, “Left Of Field Caravan Park”. Le gérant est super sympa et vous donnera plein de conseils sur la région !

Jour 14-15 : Maydena et le Lake Gordon

Maydena, et son immense Bike Park

Maydena propose un Bike Park mondialement connu. Vous pouvez tout louer sur place : VTT, protections… Le prix nous a refroidit un peu au début, mais ça en vaut vraiment la peine ! Plus de 53 pistes très bien entretenues s’offrent à vous ! Les remontées, elles, se font en minibus. On a fait 5 descentes VTT dans la journée et on était cuit ! Il faut compter une bonne quarantaine de minutes par descente.

Dormir avec les Lamas !

On a eu un énorme coup de coeur pour Maydena Mountain CabinsCet hôtel juste à côté du Bike Park propose des petits bungalows super bien entretenus, au milieu de lamas ! Ils sont très curieux et joueurs.

Faire du Kayak sur le Lac Gordon !

Direction le Pedder Wilderness Lodge, où vous pouvez louer des kayaks, et partir à l’aventure sur ce lac d’une couleur étrange. Pas besoin d’être client de l’hôtel pour louer.

Profitez en également pour aller voir le barrage “Gordon Dam” : vertigineux !

Infos pratiques : Quelles sont les applis indispensables pour un road trip en Tasmanie?

Déjà, sachez que avec FREEMOBILE vous aurez internet gratuitement la bas. Mais en dehors des grandes villes, plus de réseau. Si vous voulez vraiment être connecté pendant votre road trip en Tasmanie, achetez rapidement une carte sim TELSTRA dans un shop ou un supermarché.

Voici pour moi les trois applis essentielles :

CAMPERMATE : Vous aurez tous les spots de camping, dont des gratuits !
A chaque fois vous avez des photos et des commentaires. Vous avez une version Offline également.
Pensez à télécharger la carte avant le départ !
L’application WIKICAMP est encore plus pratique, mais par contre, elle est payante.

 

maps-me_logoMAPS.ME est un GPS Offline : le principe est simple, vous téléchargez en avance la carte de votre prochaine destination, et du coup une fois la bas vous bénéficiez d’un GPS même sans connexion internet sur votre téléphone. En plus des points d’intérêts touristiques, des banques et des stations essence, vous avez aussi tous les sentiers de randonnée en Tasmanie !

 

Et voila ! J’espère que cet article sur mon road trip de deux semaines en Tasmanie vous a aidé. Si vous avez des questions, je réponds toujours dans la journée sur ma page Facebook et Instagram 🙂

A bientôt?

Isa

 

Tags : australiekitesurfroadtriptasmanietrailtrekvoyage
Isa

À propos de l'auteur Isa

Ingénieur informatique, j’ai décidé il y a deux ans de changer de vie. J’ai plaqué mon métier et j’ai commencé alors à parcourir le monde, devenant peu à peu photographe, vidéaste, puis blogueuse !

2 commentaires

  1. Bonjour, je serai en Tasmanie en mars 2020, j’aimerai connaître les conditions de vent et pouvez vous me conseiller s’il est préférable d’emmener un board bag ou de louer sur place. Merci et bravo pour vos articles très instructifs.
    Yves

Viens papoter !