close
Techno

J’ai testé le Panasonic S1 !

J’ai testé le Panasonic S1 !

J’ai fait récemment l’acquisition du Panasonic Lumix S1 : gros coup de coeur pour ce boitier plein format.

J’ai eu la chance de pouvoir m’amuser avec le Panasonic S1 pendant 2 mois, et je peux vous dire que je ne l’ai pas ménagé : scènes de kitesurf, vidéo dans des grottes, via souterrata.. j’ai vraiment pu observer ses performances dans des conditions extrêmes !

Mon tout premier plein format : je suis conquise !

Le Panasonic Lumix S1 est un hybride à objectifs interchangeables. C’est aussi le premier modèle plein format de la gamme Panasonic.

Ce qui est génial avec le plein format, c’est que tout de suite, la photo a plus de profondeur. J’ai vraiment été bluffée par la qualité des images que j’ai pu sortir !

Le flou d’arrière plan est également magnifique : l’objectif 24-105mm f4.0 est vraiment un petit bijou ! Je n’ai jamais fait des photos aussi belles.

De plus, si vous n’êtes pas familier avec la gamme Panasonic, sachez que j’aime énormément cette marque car elle est vraiment intuitive et facile d’utilisation pour les photographes et vidéastes en herbe. Même si vous n’y connaissez pas grand chose en photo et vidéo, le mode automatique permet déjà de réaliser des photos et vidéos professionnelles. Le S1 ne fait pas exception à la règle : dès réception, je suis partie direct avec sur un tournage. Tout était intuitif, facile..

Panasonic S1

Mon premier tournage avec le Panasonic S1 : une grotte !

Le Panasonic S1 est réputé pour être performant en basse lumière. Alors sans aucune hésitation, je l’ai emmené sur mon premier tournage : une spéléo ! Le S1 a vraiment été bluffant : le résultat était juste parfait, malgré mes nombreuses erreurs. Bon après, découvrir un nouvel appareil dans le noir, ce n’était pas la plus brillante des mes idées !

La stabilisation 5 axes permet de faire des poses longues à main levée, ce qui m’arrangeait bien, car embarquer un trépieds en spéléo me semblait vraiment compliqué. J’ai eu des supers résultats, malgré la très faible luminosité, mes photos étaient parfaitement nettes. La montée en ISO est également excellente, jugez par vous même ces photos non retouchées !

Pourquoi j’adore le Panasonic S1 pour filmer des scènes de Kitesurf !

J’ai ensuite embarqué mon petit Panasonic S1 en Grèce, pour réaliser des scènes de Kitesurf.

Avec un mode 4K à 60 images secondes, ce boitier offre une des meilleures qualités d’images. Encore une fois, la stabilisation 5 axes fait le job et permet d’avoir des vidéos super stabilisées : c’est bluffant !

De plus, le mode 180fps permet d’avoir de superbes slow motion et capter le moindre détail. C’est peut-être le mode que j’utilise le plus en kitesurf ! Petit bémol, j’aurai aimé avoir un autofocus sur ce mode.

J’ai quand même pu constater une énorme amélioration de la qualité de mes vidéos par rapport au GH5. Aussi, l’autofocus fait des miracles : mes photos étaient toutes nettes, alors que j’avais pour habitude d’en jeter pas mal !

Enfin, le boitier est vraiment robuste : je n’ai pas peur de le trimballer partout.

Voici quelques images non retouchées : admirez les détails !

Ma conclusion sur le Panasonic S1

C’est vrai que le poids et l’encombrement du Panasonic S1 me faisait peur. J’étais habituée au petit GH5 qui s’emmène facilement un peu partout ! Cependant, les performances du S1 sont vraiment supérieure : mes photos et vidéos ont énormément gagnées en qualité, alors que je découvre encore à peine ce boitier.

Me concernant, il est adopté, et ça sera maintenant mon nouveau compagnon de voyage : le capteur plein format fait vraiment la différence, je ne me vois plus revenir en arrière !

Vous voulez en discuter ?

N’hésitez pas, si vous avez des questions, je réponds toujours dans la journée sur ma page Facebook et sur mon compte Instagram. Pensez à vous abonner, ça fait toujours plaisir !

 

Tags : photovideo
Isa

À propos de l'auteur Isa

Ingénieur informatique, j’ai décidé il y a deux ans de changer de vie. J’ai plaqué mon métier et j’ai commencé alors à parcourir le monde, devenant peu à peu photographe, vidéaste, puis blogueuse !

Viens papoter !